journees-sorcieres_affiche

Sorcières ?

Honnie au Moyen Age, caricaturée par Disney, la sorcière est devenue une icône écoféministe, symbole de la libération loin des systèmes de domination.

"Les écoféministes font un lien entre la destruction de la nature et les différentes formes d’oppression des femmes" écrit la philosophie Émilie Hache ici. Nous nous inscrivons dans cette perspective de reclaim

 

Reclaim ? Réappropriation, réhabilitation, empouvoirement, autonomisation, cette notion difficile à traduire est à la source de notre démarche :

-  se réappropier  des savoirs sur l'histoire des femmes, sur les plantes et l'environ-nement dont on a été dépossédé·es

- réapprendre des savoir-faire qu'on nous a fait oublier, pour mieux retrouver la maîtrise de son corps, de son alimentation, de sa consommation

- retrouver une parole claire et forte

- réarticuler l'humain à son milieu

- revaloriser ce qui a été dévalorisé

Un vrai grand... coup de balai !

C'est pour cela que nous avons voulu un événement porté par les femmes mais où toustes sont bienvenu·es, qui mêlera conférences, ateliers, marché et balades botaniques et contées, avec un accent fort porté sur les savoirs botaniques.

Les femmes des Pyrénées centrales d'hier et d'aujourd'hui seront à l'honneur durant nos deux journées car il est grand temps... de sortir du bois ! 

Thomas Gargallo

pour le comité organisateur et

 l'association Les Filles d'Artémis

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2020 Journées sorcières. Tous droits réservés. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now