Rechercher
  • Thomas Gargallo

À quelques jours de la fin du crowdfunding

Les calculs sont pas bons, Kevin...


Pour fêter les 600 j'aime de la page et à 3 jours de la fin du financement participatif, petite publication d’éclairage.


65% de l'objectif. Les calculs sont pas bons car si nous n'arrivons pas à boucler le financement à au moins 85%, les associations organisatrices du festival en seront de leur poche et finiront dans le rouge...


Nous avons fait, mine de rien, des choix forts qui ont aussi des coûts pour cette première édition :


- choix de ne faire appel qu'au tissu économique local, qui n'est pas toujours, il faut bien l'avouer, le moins cher.

- choix de garder des prix bas, pour un accès à toutes et tous, ce qui restreint la colonne des crédits

- choix de la rigueur des mesures barrières, pour la protection et la tranquillité du public, ce qui entraîne des coûts supplémentaires

- choix de thématiques féministes et écologistes parfois clivantes et choix de ne faire intervenir que des femmes, ce qui, il faut bien l'assumer aussi, nous coupe d'une partie d'éventuels soutiens et d'une partie des couvertures médiatiques potentielles et plus “traditionnelles”

- et bien sûr, choix de maintenir coûte que coûte l'événement parmi tant d'annulations et dans un contexte sanitaire et économique difficile.



Ce sont des choix discrètement courageux pour une première édition de festival, pas si évidents que ça, que nous assumons. Cependant, cet engagement a un coût, dans tous les sens du terme...


Nous sommes réellement surpris·es et touché·es de l'engouement et de l'enthousiasme que les Journées sorcières suscitent, et nous vous en remercions, cela prouve qu’elles arrivent à point nommé mais, pour l'heure, c'est plutôt l'inquiétude qui domine !


On ne veut pas de paillettes dans nos vies, Kevin - parce que les paillettes, c'est pas super bon pour la planète - mais plutôt un petit coup de pouce supplémentaire pour notre engagement.


L'idée est que cette édition soit la première de nombreuses autres où nous envisagerons d'autres modèles que le modèle actuel, où nous reprendrons possession d'une certaine autonomie, où nous entendrons d'autres voix que les voix qui dominent, où nous tracerons d'autres routes que celle qui va clairement dans le mur.


À vous !


https://www.helloasso.com/associations/les-filles-d-artemis/collectes/journees-sorcieres-premiere-edition


PS : on ne veut pas de moulures au plafond non plus ! ;)

19 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2020 Journées sorcières. Tous droits réservés. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now