La naissance du projet « Chemin poétique »

Publié le Catégorisé comme Non classé

Vous le savez, nous avons commencé un financement participatif sur Ulule ici. C’est un petit pari un peu fou que cette collecte ! Par les temps qui courent, vouloir faire lire et écouter de la poésie aux gens ? Dans la nature en plein été ? Et, par dessus le marché, de la poésie en gascon que presque plus personne ne comprend ? La réponde est : oui, justement, « par les temps qui courent » ! Dans cet article plus long que d’habitude, je vais vous raconter l’histoire du projet du chemin poétique.

célébrer-le-vivant_décor_saint-lizier_1

Dans notre association, Journées sorcières, nous avons toujours voulu créer des ponts : entre des publics qui, en Ariège, ne se rencontrent jamais ; entre l’art et la science, la culture et la nature ; entre les productrices, artisanes, artistes locales et le public ; entre le passé et l’avenir. Dans cette idée, à notre petite mesure, il s’agit de faire sortir la poésie des armoires poussiéreuses, de manuels scolaires, des cénacles de l’entre-soi, d’une culture excluante de l’élite, sans pour autant renoncer à sa qualité et à sa puissance. Lutter contre le nivellement pas le bas, « repoétiser » le monde, offrir de la littérature au plus grand nombre, revivifier les langues régionales : ce sont des objectifs auxquels plusieurs événements dans les Pyrénées s’emploient avec ferveur. Nous ne sommes pas seul·es.

Clara Pertuy – Photographie de Mathieu Ferrier (août 2023)

À l’origine, nous avions contacté Clara Pertuy pour participer au festival national Nuits des forêts en juin 2023. Quel heureux hasard, au final, qu’elle n’ait pas été disponible ! En effet, c’est ainsi qu’a germé l’idée de Célébrer le vivant, autour des valeurs communes qui nous animent : engagement environnemental, désir de rendre la culture accessible à toutes et tous, envies d’inventer de nouveaux formats proches du public et de créer une expérience-spectateur mémorable. Très vite, tout en fluidité, nous avons donc conçu ensemble une journée estivale consacrée au vivant, à la voix et à la nature.

Clara Pertuy et Jan Myslikovjan – photographie de Mathieu Ferrier (août 2023)

Cette journée, nous l’avons imaginée comme une ode à la nature. Une journée entière dans les arbres“, de grande proximité avec les artistes, qui soit à la fois accessible et de haute qualité. Le public sera accompagné de l’éveil des sens matinal jusqu’au concert en soirée, en passant par la matinée paysagère ou botanique, une sieste musicale et, pourquoi pas, un cheminement poétique dans les bois durant les chaleurs de l’après-midi. Sous le signe des plantes et de la voix, lyrique ou poétique, mais aussi d’un sacré intime, doux, intérieur. Chaque année, une poétesse contemporaine différente sera mise à l’honneur.

Clara Pertuy et Jan Myslikovjan – photographie de Ferrante Ferranti (août 2023)

Clara Pertuy et Jan Myslikovjan sont à l’origine de la compagnie D’Or et de Paille. Jan est accordéoniste et compositeur. Clara est mezzo-soprano, pianiste et praticienne en yoga du son. Inspirés par des valeurs écologiques et humanitaires, ils soufflent ensemble sur un bouquet d’or, chants sacrés, et de paille, chants profanes, cueillis au gré des rencontres, « pour caresser le sauvage et mordre le sacré. » Après avoir présenté en 2023 Āyu, leur premier album, ils proposent en 2024 un tout nouveau programme, avec de nombreux clins d’oeil à la forêt ariégeoise toute proche : De l’ombre à la lumière, en chemin sous la canopée. Ils mettront également en musique un des poèmes en gascon de Paulina Kamakine.

Pour contribuer au financement, le lien est ici :

Abonnez-vous à notre newsletter !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire